International

Le 27 novembre 1999 – En Irlande du nord

Irlande nord map

Le 27 novembre 1999 – En Irlande du nord, le Parti Unioniste d'Ulster (protestant) accepte le principe d'un gouvernement conjoint avec le Sinn Féin, branche politique de l'IRA Provisoire (catholique).

En 1966, les tentatives de rapprochement entre les gouvernements des deux Irlande, poussent les loyalistes vers l'action paramilitaire. Ils forment un groupe armé anti-catholique, l'Ulster Volunteer Force.

En 1969, après l'attaque d'une manifestation catholique par les loyalistes; un ghetto catholique est envahi par la Royal Ulster Constabulary (la police). C’en est trop. Les loyalistes les ont attaqués. Ils se sont défendus et les ont repoussés. C’est-à-dire que ce sont les catholiques qui leur ont cassé la gueule, plutôt que le contraire. Alors la police qui n’était pas là, décide de venir casser elle-même la gueule aux catholiques, chez eux! Un instant! Figurez-vous que les roches ont été lancées sans relâche. Des toits, des fenêtres, des ruelles, des rues, de partout, la police a été attaquée. Les portes des maisons et des appartements se sont ouvertes en un éclair. Des hommes et des femmes en sont sortis rapidement, armés de ce qu’ils ont trouvé sous la main. Les cocktails Molotov voltigent. Les jeunes courent après la police. L’attaquant est devenu l’attaqué. Les boyaux d'arrosage, les grenades lacrymogène, l'anti-émeute ne sont pas de taille. La police se pousse et la population érige une barricade à l'entour du quartier. Comme on dit: Enough is enough ! La collaboration entre les forces de sécurité britanniques et les paramilitaires unionistes, niée par les gouvernements successifs, est aujourd’hui admise.

L'IRA Provisoire, mouvement paramilitaire, qui défend les droits civiques contre la ségrégation confessionnelle que subit la minorité catholique, vient de naître.

L’opposition sur l'avenir de l'Irlande du Nord, entre d’une part, républicains, nationalistes, catholiques et d’autre part, loyalistes, unionistes, protestants, entraîne une montée de violence.

L'IRA provisoire dont le but est de mettre fin à l'autorité britannique en Irlande du Nord et de créer une République irlandaise sur l'ensemble de l'île, affronte les loyalistes de l'Ulster Volunteer Force, qui eux, veulent le statuquo.

Le Sinn Féin s'est investi dans les syndicats, mouvements féministes et associations de quartier. Il dirigeait presque tous les quartiers catholiques. Il a aussi développé une solidarité internationale, surtout contre les dictatures sud-américaines et l'apartheid en Afrique du Sud.

Des deux côtés, il se forme des mobilisations massives et hostiles. En plusieurs occasions entre 1969 et 1998, le conflit déjà très violent, risqua de se transformer en véritable guerre civile. En 1972 lors du Bloody Sunday à Derry/Londonderry, l'armée britannique tire sans scrupule sur les manifestants catholiques, faisant 13 morts. La conséquence sera que dorénavant, l’armée britannique, lors de ses rondes dans les quartiers catholiques, longera carrément les murs, perdant plusieurs de ses soldats aux mains des snipers de l’IRA. Les services secrets britanniques iront jusqu’à assassiner deux membres de l’IRA à Gibraltar. Sans parler de la grève de la faim des prisonniers catholiques en 1981, qui fera 10 morts.

Dès 83, le Sinn Fein se présente aux élections. Gerry Adams, président du parti, devient député de la Chambre des communes.

En 1998, lors de l’accord du Vendredi Saint, le gouvernement britannique reconnaît enfin pour la première fois la dimension irlandaise et le principe que le peuple de l'île d'Irlande dans son ensemble, puisse résoudre les problèmes entre le Nord et le Sud par consentement mutuel, sans intervention extérieure. L’accord établit aussi un gouvernement co-sociatif, composé obligatoirement d'unionistes et de nationalistes.

En 1999, le Parti Unioniste d'Ulster (protestant) accepte le principe d'un gouvernement conjoint avec le Sinn Féin, branche politique de l'IRA Provisoire (catholique).

Les mouvements paramilitaires se désarmeront progressivement, au point de ne plus avoir d’armes en 2005. Le compte exact des victimes varie selon les sources. Mais, on peut généralement admettre environ 3 500 morts et 45 000 blessés.

Les catholiques ont obtenu d’être partie intégrante du gouvernement de l’Irlande du Nord et aussi que le gouvernement britannique laisse les Irlandais régler leurs problèmes entre eux. Mais n’ont pas obtenu le rattachement à l’Irlande. 2 à 1 pour les catholiques. Ce n’est pas si pire !

Par contre aujourd’hui, s'accroît ce qu’on appelle la ségrégation spatiale, entraînant la disparition des quartiers mixtes. En effet, les jeunes générations communiquent moins que leurs parents avec les membres de l'autre communauté. Des Peace Walls sont régulièrement construits entre quartiers catholiques et quartiers protestants, limitant ainsi les risques d'affrontements.

Sources :

Université du Québec à Montréal : Le désarmement de l’Irish Republican Army; de la lutte paramilitaire à la lutte politique, mémoire pour la maitrise en science politique de Marie-Hélène Lafond, août 2011.

Encyclopédie Larousse : Irlande du Nord : Histoire.

Ira hunger strike 1981 protest 310x415 

E43e56600e15c90f188dca19e3e4f9fb

24 novembre 1859 : L'origine des espèces

Le 24 novembre 1859 - Publication de "L’origine des espèces" du naturaliste Charles Darwin, ouvrage scientifique, texte fondateur de la théorie de l'évolution.

Darwin présente la théorie scientifique de l'évolution des espèces vivantes à partir d'autres espèces généralement éteintes, au moyen de la sélection naturelle. Cet ouvrage accessible au grand public et non pas uniquement aux spécialistes, eut un retentissement énorme et fit l'objet d'intenses débats.

Il est désormais le principe unifiant des sciences de la vie.

51lnewmrfzl

Capture pour la première fois d'atomes d'antimatière

Alpha image resized for web

Le 18 novembre 2010 - Le "Centre Européen de Recherches Nucléaires" (CERN) capture pour la première fois des atomes d'antimatière. Il s'agit d'atomes d’antihydrogène.

La matière et l’antimatière sont identiques, mais avec une charge opposée. Elles s’annihilent au contact l’une de l’autre. Lors du big bang, matière et antimatière devraient avoir été produites en quantité égale. Or, nous savons que notre monde est constitué uniquement de matière. L’antimatière semble avoir disparu.

En 1995, le CERN a produit les neufs premiers atomes d’antihydrogène en laboratoire.

Le 18 novembre 2010, les atomes d’antihydrogène sont produits sous vide et leur vie est allongée à l’aide de champs magnétiques, qui permettent leur capture pendant un dixième de seconde dans un piège à étranglement; étape préalable en vue de la production d’un faisceau.

Le 21 janvier 2014, le CERN produit pour la première fois un faisceau d'atomes d'antihydrogène, composé de 80 atomes, étape significative vers la spectroscopie hyperfine précise des atomes d'antihydrogène.

Le 4 avril 2018, la mesure directe la plus précise jamais réalisée sur l’antimatière, révèle pour la première fois la structure spectrale de l'atome d'antihydrogène, que l'on pourra comparer par la suite au spectre de l'atome d'hydrogène.

Une lumière laser est projetée sur les atomes d'antihydrogène piégés. La réaction de ces derniers est mesurée et comparée à celle des atomes d'hydrogène.

Cela nous fera mieux comprendre pourquoi l'Univers est constitué presque intégralement de matière, alors que matière et antimatière auraient été produites en quantités égales lors du Big Bang.

https://youtu.be/gsHUsLnqViw

Sources :

CERN : Des atomes d’antimatière produits et capturés au CERN, 18/11/10

CERN : L'expérience sur l'antimatière produit le premier faisceau d'antihydrogène, 21/01/14

CERN : Des mesures sur l'antimatière d'une précision inégalée, 04/04/18

Hermann Maier

Safe image 2

En ce vendredi 13 novembre :

Le 13 novembre 2009, le skieur autrichien Hermann Maier prend sa retraite. Le 13 février 1998, Maier fait une chute monumentale dans le "Downhill" aux jeux olympiques de Nagano.

3 jours plus tard : le 16 février, il gagne la médaille d'or du Super G. Le 19 février : Sa deuxième médaille d'or dans le slalom géant. C'est pour dire que le chiffre 13 peut paraître néfaste, mais en fait pour certains, il est chanceux !

Il est devenu le plus grand médaillé de l'histoire des skieurs alpins aux jeux olympiques ! En plus, il a remporté trois titres de champion du monde et le troisième skieur le plus victorieux en coupe du monde avec 54 victoires !

https://youtu.be/3EdaClq6xG4

 

2 juillet 1976 - Le Vietnam est réunifié

960x0

Golden Bridge au-dessus de Da Nang à Ba Na Hil

Le 2 juillet 1976 - Le Vietnam est réunifié après plus de 20 ans de guerre.

Le Sud-Vietnam, dictature capitaliste instable, était soutenu par l'armée américaine et menacé par le Front National de Libération, le Viêt-Cong, appuyé lui par le Nord-Vietnam communiste, la Chine et l'URSS. L'Armée sud-vietnamienne ne faisant aucunement le poids, l'Armée américaine se battait directement contre le Viêt-Cong et le Nord-Vietnam. L'intervention américaine, ravageant les infrastructures et l'environnement du Vietnam, échoue non seulement à mettre un terme à l'insurrection, mais étend la guerre au Laos et au Cambodge.

Cette guerre est de plus en plus impopulaire en Occident. Les États-Unis ne réussissent pas à vaincre l'ennemi et cherchent une porte de sortie. De longues négociations entre Lê Đức Thọ et Henry Kissinger, deux négociateurs hors-pair, aboutissent en 1973 à un accord de paix et au retrait américain. En 1975, le Nord-Vietnam effectue une offensive finale contre le Sud. Le Vietnam est désormais entièrement sous contrôle communiste et est réunifié le 2 juillet 1976.

 

31 mai 1916, grande bataille navale : Angleterre - Allemagne

Fwwjutlandm

Le 31 mai 1916, la bataille navale du Jutland :

Pendant la 1ère guerre mondiale, la plus grande bataille navale du conflit opposa pendant 2 jours, à 200 km au nord-ouest de la péninsule danoise du Jutland, 250 navires de tous types, dont les 37 navires les plus importants de la Royal Navy, aux 21 bâtiments les plus imposants de la Marine impériale allemande. Encore aujourd'hui, la 3e plus grande bataille navale de tous les temps.

La marine anglaise considérait que temps que le trafic maritime continuait de circuler presque à la normale, il était inutile et trop dangereux d'envisager une bataille décisive contre la marine allemande.

La marine allemande considérait qu'il fallait par plusieurs petites attaques subversives, en utilisant des sous-marins, affaiblir la marine britannique avant de l'affronter massivement.

À la fin du mois de mai 1916, la marine allemande se sent prête à l'affrontement massif contre la marine britannique et planifie de l'attirer dans un guet-apens, vers une dizaine de ses sous-marins. Mais les Anglais qui avaient déchiffré le code secret des communications allemandes, évitent l’embuscade.

À partir de 18h30 le 31 mai 1916, le plus gros de la bataille débute et dure 2 heures. Les deux flottes ouvrent le feu à une quinzaine de kilomètres de distance. La visibilité brumeuse crée des difficultés, mais la position du soleil donne un avantage net aux Allemands. Ces derniers déterminés à sauver leur flotte et pour éviter l'encerclement traversent le dispositif britannique à la faveur de la nuit et regagnent leurs bases protégées par des champs de mines.

Quatorze bâtiments britanniques coulent, 21 sont touchés à plusieurs reprises, onze navires allemands coulent, plusieurs sont touchés et 2551 vies humaines sont perdues de part et d'autre, avec 507 blessés et ce seulement en 2 heures. Les pertes britanniques en vies humaines et en navires sont plus importantes; mais les marins allemands sont conscients d'avoir échappé de peu à un carnage monumental.

Par contre, les deux marines crient : "Victoire".

Après cette bataille, la flotte allemande se consacre uniquement à la guerre sous-marine. Sa flotte de haute-mer reste dans ses ports, hormis quelques brèves sorties en août 1916 et avril 1918. Certes, elle oblige les Britanniques à maintenir une flotte militaire importante en mer du Nord, mais jamais plus la Marine allemande ne tentera un affrontement aussi significatif, ni même la Marine britannique.

Tant que la flotte allemande de haute mer fait peu de mal, les Britanniques estiment qu'il vaut mieux la laisser tranquille.

Sources : Spartacus Educational.

Unnamed 7

La bataille du jutland 1916 dyyty7

Jutland 2

Unnamed 8

 

Le premier sommet Ligue arabe-Union européenne

31056883 29406038

L'Union européenne et la Ligue arabe ont cherché à trouver un terrain d'entente sur les questions de sécurité et les conflits régionaux au Yémen, en Syrie et en Libye lors de leur premier sommet conjoint dans la station balnéaire de Charm el Cheikh, en Égypte.

La présence du roi Salman d'Arabie saoudite a épargné aux Européens de devoir composer avec celle de son fils, le prince héritier Mohamed ben Salman. 

Le sommet ne devrait donner lieu à aucune initiative concrète, y compris sur la Syrie dont l'éventuelle réintégration à la Ligue arabe continue de diviser ses membres.

Le projet de déclaration finale évoque avec la plus grande prudence la question des droits de l'homme, au moment où les partisans du président égyptien Abdel Fattah al Sissi, hôte du sommet, ont entamé un processus de réforme de la Constitution destiné à lui permettre de se maintenir au pouvoir jusqu'en 2034, au lieu de 2022.

 

La démocratie où est-elle ?

Images 5

Face à la violence de la police fédérale espagnole contre le référendum démocratique de la Catalogne, les chefs d'état se contentent de défendre la prise de position anti-démocratique de l'Espagne. Face au référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien, les même chefs d'état défendent la politique d'unicité des états, au lieu de défendre la démocratie. 

En France, Macron obtient la majorité des sièges parce que plus de 50% de la population française ne vote pas aux législatives. Aux États-Unis, seulement 55% de l'électorat américain vote aux élections présidentielles. 

Les chefs d'état dirigent les pays, en défendant les intérêts des multi-nationales. Ils pensent qu'ils dirigent ainsi en faveur de la population. Cependant, leur politique fait en sorte que ces compagnies payent de moins en moins d'impôt et ces dernières dirigent leurs revenues imposables vers les paradis fiscaux, dans le but de payer encore moins d'impôt. 

Ce qui augmente le fardeau fiscal de l'ensemble de la population. Les gouvernements diminuent alors la grosseur de l'état pour diminuer l'impôt que paye la population. Les gouvernements offrent donc de moins en moins de service. Ce qui appauvrit les plus pauvres pendant que les plus riches s'enrichissent. 

Aucun gouvernement n'agit pour récupérer la perte d'impôt due aux paradis fiscaux et les nouvelles compagnies ne respectent plus les lois.

Le système capitaliste file à grande vitesse comme un TGV. Sa vitesse est de plus en plus au dessus de la vitesse permise. Et il file tout droit vers un mur. Ce mur, on sait vaguement qu'il existe. Nos sens de survie le perçoivent. Nous pensons qu'il est vaguement loin. On ne sait pas quand on le frappera, peut-être dans une cinquantaine d'années, peut-être moins, peut-être y a-t-il une courbe et vlan, dedans ; comme les avions dans les deux tours!

Nous avons de la difficulté à analyser la distance à laquelle est situé ce mur. Mais nous savons qu'il est fait de l'enrichissement des plus riches au détriment de l'appauvrissement de l'ensemble de la population, assaisonné d'une perte de démocratie et d'une non-évolution de celle-ci.

On sait que ça frappera fort et même très fort! L'écroulement du système communiste c'est fait relativement sans violence. La violence n'était que marginale à son écroulement.

Ce ne sera pas la même chose lors de l'écroulement du système capitaliste. Ce sera excessivement violent et même très violent !!!  

Conversation téléphonique positive entre Trump et Poutine

Image 20170128phf9141 C3rg zowqaebvtz

 

 

 

 

 

 

 

Les chefs d'état russe et américain s'étaient entretenus une première fois par téléphone en novembre dernier, peu après la victoire électorale de M. Trump. Ils avaient convenus alors de la nécessité de normaliser les relations entre Moscou et Washington.

Samedi dernier, les présidents Poutine et Trump se sont cette fois-ci entretenus pour la première fois au téléphone, depuis l'investiture de ce dernier. Ils se sont mis d'accord sur des consultations dans le but de fixer une date et un lieu pour leur première rencontre. D'égal à égal, ils organiseront des rencontres régulières entre eux

Dorénavant, les présidents développeront des liens économiques et commerciaux entre les deux pays, liens mutuellement avantageux et coopéreront ensemble sur la scène internationale. 

Selon le Kremlin, ils ont évoqué la situation au Proche-Orient, le conflit israélo-palestinien, la situation en Syrie, en Corée et en Ukraine, le programme nucléaire iranien, de même que la non-prolifération des armes nucléaires.

Les deux présidents se sont mis d'accord pour prioriser la coordination de leurs efforts dans le but de détruire l'État islamique et les autres mouvements terroristes en Syrie. Trump a donné un mois à ses généraux pour qu'ils lui soumettent un plan de destruction de l'État islamique.

Suite à la relation conflictuelle entre l'Occident et la Russie par rapport à l'Ukraine et la Syrie, nous entrons maintenant dans une nouvelle ère de coopération entre les États-Unis et la Russie. 

Sources :

Swissinfo : Poutine et Trump veulent "développer" des relations "d'égal à égal", 28/01/17

Sputnik : Entretien Poutine-Trump: ce que se sont dit les deux chefs d’État, 28/01/17

Force militaire américaine en Europe

Telechargement 7 2

Sous l'égide de l'OTAN, le plus grand déploiement militaire américain en Europe, depuis la deuxième guerre mondiale et ce à la frontière de la Russie...

Un système de sécurité militaire incluant la Russie devrait être mis sur pied pour remplacer l’OTAN, a déclaré dans une interview Sahra Wagenknecht, figure de proue du parti allemand Die Linke « La Gauche »), en écho aux récentes déclarations de Trump sur l’OTAN.

Trump : « Je dis depuis longtemps que l’OTAN a des problèmes. En particulier, celui d’être obsolète, parce que cette organisation a été conçue il y a beaucoup, beaucoup d’années »

« Nous sommes censés protéger des pays, mais un tas de ces pays ne paient rien alors qu’ils devraient le faire, ce que je trouve très abusif à l’égard des États-Unis ».

Ces commentaires se font en pleine escalade d’une concentration de troupes, de tanks et d’équipements militaires US en Europe, aux frontières de la Russie, dans le cadre d’une opération de l’OTAN intitulée « Résolution Atlantique ». Après les manœuvres militaires effectuées dans le cadre de cette opération, les troupes seront stationnées en Pologne, en Bulgarie, en Roumanie et dans les pays baltes, dépendant d’un Quartier Général qui se trouvera en Allemagne.

Largest Deployment of US Armaments Since Cold War arrives in Germany :

https://www.facebook.com/Infoseite.zu.Christoph.Hoerstel/videos/1422403404468925/

Source :

Arrêt sur l'ifo : Dissolution de l’OTAN et alliance militaire avec la Russie, 19/01/17

OTAN vs Russie

Otan

L'OTAN mène l'exercice militaire Trident Juncture 2015

En Italie, en Espagne et au Portugal, 30 pays, 36 000 soldats participent à l'exercice d'un mois qui mobilisent 140 avions et 60 navires de guerre. 

Le plus grand entrainement militaire de l'organisation, depuis la dissolution de l’Union soviétique, envoie un message clair à tout agresseur potentiel, soit, la Russie. Le but est de défendre toute nation membre, y compris l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui ont des tensions perpétuelles avec la Russie en raison de leur importante minorité russophone.

La deuxième guerre mondiale commença ainsi : L'Allemagne voulant réintégrer les minorités allemandes de ses voisins en son sein, alla trop loin en envahissant la Pologne.

La haute bourgeoisie russe ne veut pas se soumettre à la haute bourgeoisie occidentale. Elle veut protéger les populations russophones de l'Europe de l'Est.

Moscou défend très bien la Syrie, voisine de la Turquie membre de l'OTAN. L'Ours blanc est intégrée à L'Organisation de coopération de Shanghai dont l'un des buts est de sauvegarder la paix, la sécurité et la stabilité.

Les différentes alliances sur la planète:

Osc 2

 

OTAN     

OCS, Organisation de coopération de Shanghai      

Conseil de Défense de l'Amérique du Sud     

Union africaine       
 
 

Amnistie internationale

 

 

Parmi les mesures à prendre, Amnistie internationale demande aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (France, Grande-Bretagne, États-Unis, Russie et Chine) de renoncer à leur droit de veto en cas de génocide ou d’atrocités de masse.

« En renonçant à ce droit de veto, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité élargiraient la marge de manœuvre des Nations unies et feraient clairement savoir aux responsables d'atrocités massives que le monde ne restera pas les bras croisés. » estime l’organisme.

La France, membre permanent et le Mexique ont présenté en septembre une initiative visant à encadrer cette demande, sans parvenir à en convaincre la Russie et la Chine, ses plus grands utilisateurs.

2014 a été marquée par la poursuite de la guerre civile Syrienne, avec ses 200.000 morts et dix millions de déplacés, par le conflit ukrainien, dans lequel 5000 personnes ont perdu la vie, et par la montée en puissance de l'État islamique en Syrie et en Irak.

Depuis le début de la guerre en Syrie, quatre résolutions portant sur le conflit ont été bloquées par un double veto : celui de la Russie, soutien indéfectible de Damas, et celui de la Chine, au nom du principe de non-ingérence.

En juillet 2014, l'offensive de l'armée israélienne contre la bande de Gaza a coûté la vie à 2000 Palestiniens, dont une grande majorité de civils.

En Afrique, la secte islamiste Boko Haram a multiplié les exactions et les attaques, au Nigeria et dans les pays voisins.

En Centrafrique, plus de 5000 personnes sont mortes lors d'épisodes de violences intercommunautaires.

Au Soudan du Sud, des dizaines de milliers de civils ont été tués dans le conflit armé opposant le gouvernement et les forces d'opposition.

Si aucune mesure n'est prise face à ces conflits, la situation s'aggravera en 2015, prévient Amnistie internationale.

L’Occident ne répond pas adéquatement à ces crises, expert du double discours : Opposé à l'Iran, la Corée du Nord, l'État islamique mais silence sur Israël, Arabie saoudite et Mexique, etc...

La réponse de la communauté internationale aux atrocités commises par des États et des groupes armés tout au long de l’année 2014 était scandaleuse et inopérante. Les faits parlent d’eux-mêmes.

Les dirigeants du monde entier doivent agir sans attendre afin d’éviter la crise mondiale qui se profile.

Sources : Ici Radio-Canada, Le Devoir,