International

La démocratie où est-elle ?

Images 5

Face à la violence de la police fédérale espagnole contre le référendum démocratique de la Catalogne, les chefs d'état se contentent de défendre la prise de position anti-démocratique de l'Espagne. Face au référendum sur l'indépendance du Kurdistan irakien, les même chefs d'état défendent la politique d'unicité des états, au lieu de défendre la démocratie. 

En France, Macron obtient la majorité des sièges parce que plus de 50% de la population française ne vote pas aux législatives. Aux États-Unis, seulement 55% de l'électorat américain vote aux élections présidentielles. 

Les chefs d'état dirigent les pays, en défendant les intérêts des multi-nationales. Ils pensent qu'ils dirigent ainsi en faveur de la population. Cependant, leur politique fait en sorte que ces compagnies payent de moins en moins d'impôt et ces dernières dirigent leurs revenues imposables vers les paradis fiscaux, dans le but de payer encore moins d'impôt. 

Ce qui augmente le fardeau fiscal de l'ensemble de la population. Les gouvernements diminuent alors la grosseur de l'état pour diminuer l'impôt que paye la population. Les gouvernements offrent donc de moins en moins de service. Ce qui appauvrit les plus pauvres pendant que les plus riches s'enrichissent. 

Aucun gouvernement n'agit pour récupérer la perte d'impôt due aux paradis fiscaux et les nouvelles compagnies ne respectent plus les lois.

Le système capitaliste file à grande vitesse comme un TGV. Sa vitesse est de plus en plus au dessus de la vitesse permise. Et il file tout droit vers un mur. Ce mur, on sait vaguement qu'il existe. Nos sens de survie le perçoivent. Nous pensons qu'il est vaguement loin. On ne sait pas quand on le frappera, peut-être dans une cinquantaine d'années, peut-être moins, peut-être y a-t-il une courbe et vlan, dedans ; comme les avions dans les deux tours!

Nous avons de la difficulté à analyser la distance à laquelle est situé ce mur. Mais nous savons qu'il est fait de l'enrichissement des plus riches au détriment de l'appauvrissement de l'ensemble de la population, assaisonné d'une perte de démocratie et d'une non-évolution de celle-ci.

On sait que ça frappera fort et même très fort! L'écroulement du système communiste c'est fait relativement sans violence. La violence n'était que marginale à son écroulement.

Ce ne sera pas la même chose lors de l'écroulement du système capitaliste. Ce sera excessivement violent et même très violent !!!  

Conversation téléphonique positive entre Trump et Poutine

Image 20170128phf9141 C3rg zowqaebvtz

 

 

 

 

 

 

 

Les chefs d'état russe et américain s'étaient entretenus une première fois par téléphone en novembre dernier, peu après la victoire électorale de M. Trump. Ils avaient convenus alors de la nécessité de normaliser les relations entre Moscou et Washington.

Samedi dernier, les présidents Poutine et Trump se sont cette fois-ci entretenus pour la première fois au téléphone, depuis l'investiture de ce dernier. Ils se sont mis d'accord sur des consultations dans le but de fixer une date et un lieu pour leur première rencontre. D'égal à égal, ils organiseront des rencontres régulières entre eux

Dorénavant, les présidents développeront des liens économiques et commerciaux entre les deux pays, liens mutuellement avantageux et coopéreront ensemble sur la scène internationale. 

Selon le Kremlin, ils ont évoqué la situation au Proche-Orient, le conflit israélo-palestinien, la situation en Syrie, en Corée et en Ukraine, le programme nucléaire iranien, de même que la non-prolifération des armes nucléaires.

Les deux présidents se sont mis d'accord pour prioriser la coordination de leurs efforts dans le but de détruire l'État islamique et les autres mouvements terroristes en Syrie. Trump a donné un mois à ses généraux pour qu'ils lui soumettent un plan de destruction de l'État islamique.

Suite à la relation conflictuelle entre l'Occident et la Russie par rapport à l'Ukraine et la Syrie, nous entrons maintenant dans une nouvelle ère de coopération entre les États-Unis et la Russie. 

Sources :

Swissinfo : Poutine et Trump veulent "développer" des relations "d'égal à égal", 28/01/17

Sputnik : Entretien Poutine-Trump: ce que se sont dit les deux chefs d’État, 28/01/17

Force militaire américaine en Europe

Telechargement 7 2

Sous l'égide de l'OTAN, le plus grand déploiement militaire américain en Europe, depuis la deuxième guerre mondiale et ce à la frontière de la Russie...

Un système de sécurité militaire incluant la Russie devrait être mis sur pied pour remplacer l’OTAN, a déclaré dans une interview Sahra Wagenknecht, figure de proue du parti allemand Die Linke « La Gauche »), en écho aux récentes déclarations de Trump sur l’OTAN.

Trump : « Je dis depuis longtemps que l’OTAN a des problèmes. En particulier, celui d’être obsolète, parce que cette organisation a été conçue il y a beaucoup, beaucoup d’années »

« Nous sommes censés protéger des pays, mais un tas de ces pays ne paient rien alors qu’ils devraient le faire, ce que je trouve très abusif à l’égard des États-Unis ».

Ces commentaires se font en pleine escalade d’une concentration de troupes, de tanks et d’équipements militaires US en Europe, aux frontières de la Russie, dans le cadre d’une opération de l’OTAN intitulée « Résolution Atlantique ». Après les manœuvres militaires effectuées dans le cadre de cette opération, les troupes seront stationnées en Pologne, en Bulgarie, en Roumanie et dans les pays baltes, dépendant d’un Quartier Général qui se trouvera en Allemagne.

Largest Deployment of US Armaments Since Cold War arrives in Germany :

https://www.facebook.com/Infoseite.zu.Christoph.Hoerstel/videos/1422403404468925/

Source :

Arrêt sur l'ifo : Dissolution de l’OTAN et alliance militaire avec la Russie, 19/01/17

OTAN vs Russie

Otan

L'OTAN mène l'exercice militaire Trident Juncture 2015

En Italie, en Espagne et au Portugal, 30 pays, 36 000 soldats participent à l'exercice d'un mois qui mobilisent 140 avions et 60 navires de guerre. 

Le plus grand entrainement militaire de l'organisation, depuis la dissolution de l’Union soviétique, envoie un message clair à tout agresseur potentiel, soit, la Russie. Le but est de défendre toute nation membre, y compris l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qui ont des tensions perpétuelles avec la Russie en raison de leur importante minorité russophone.

La deuxième guerre mondiale commença ainsi : L'Allemagne voulant réintégrer les minorités allemandes de ses voisins en son sein, alla trop loin en envahissant la Pologne.

La haute bourgeoisie russe ne veut pas se soumettre à la haute bourgeoisie occidentale. Elle veut protéger les populations russophones de l'Europe de l'Est.

Moscou défend très bien la Syrie, voisine de la Turquie membre de l'OTAN. L'Ours blanc est intégrée à L'Organisation de coopération de Shanghai dont l'un des buts est de sauvegarder la paix, la sécurité et la stabilité.

Les différentes alliances sur la planète:

Osc 2

 

OTAN     

OCS, Organisation de coopération de Shanghai      

Conseil de Défense de l'Amérique du Sud     

Union africaine       
 
 

Amnistie internationale

 

 

Parmi les mesures à prendre, Amnistie internationale demande aux cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU (France, Grande-Bretagne, États-Unis, Russie et Chine) de renoncer à leur droit de veto en cas de génocide ou d’atrocités de masse.

« En renonçant à ce droit de veto, les cinq membres permanents du Conseil de sécurité élargiraient la marge de manœuvre des Nations unies et feraient clairement savoir aux responsables d'atrocités massives que le monde ne restera pas les bras croisés. » estime l’organisme.

La France, membre permanent et le Mexique ont présenté en septembre une initiative visant à encadrer cette demande, sans parvenir à en convaincre la Russie et la Chine, ses plus grands utilisateurs.

2014 a été marquée par la poursuite de la guerre civile Syrienne, avec ses 200.000 morts et dix millions de déplacés, par le conflit ukrainien, dans lequel 5000 personnes ont perdu la vie, et par la montée en puissance de l'État islamique en Syrie et en Irak.

Depuis le début de la guerre en Syrie, quatre résolutions portant sur le conflit ont été bloquées par un double veto : celui de la Russie, soutien indéfectible de Damas, et celui de la Chine, au nom du principe de non-ingérence.

En juillet 2014, l'offensive de l'armée israélienne contre la bande de Gaza a coûté la vie à 2000 Palestiniens, dont une grande majorité de civils.

En Afrique, la secte islamiste Boko Haram a multiplié les exactions et les attaques, au Nigeria et dans les pays voisins.

En Centrafrique, plus de 5000 personnes sont mortes lors d'épisodes de violences intercommunautaires.

Au Soudan du Sud, des dizaines de milliers de civils ont été tués dans le conflit armé opposant le gouvernement et les forces d'opposition.

Si aucune mesure n'est prise face à ces conflits, la situation s'aggravera en 2015, prévient Amnistie internationale.

L’Occident ne répond pas adéquatement à ces crises, expert du double discours : Opposé à l'Iran, la Corée du Nord, l'État islamique mais silence sur Israël, Arabie saoudite et Mexique, etc...

La réponse de la communauté internationale aux atrocités commises par des États et des groupes armés tout au long de l’année 2014 était scandaleuse et inopérante. Les faits parlent d’eux-mêmes.

Les dirigeants du monde entier doivent agir sans attendre afin d’éviter la crise mondiale qui se profile.

Sources : Ici Radio-Canada, Le Devoir,

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site