Chine

Russie, Chine et États-Unis possèdent le missile hypersonique

Le glaive sort finalement vainqueur de sa course contre le bouclier .

La Russie vient de tester son premier missile hypersonique

HypersoniqueLe 25 octobre dernier, le "Yu-71", issu du projet 4202, a été mis en orbite par le missile intercontinental SS-19. D'ici 2025, 24 unités de ce missile hypersonique devrait voir le jour. Elles seront installées sur les nouveaux missiles intercontinentaux Sarmat. Selon Izvestia, l’engin a atteint Mach 15, soit 15 km/sec, plus de 11.200 km/h. Le missile hypersonique vole plus vite que les missiles-intercepteurs. Le "Yu-71" est doté d'un propulseur Ramjet, capable d’être lancé à partir de rampes terrestres, bâtiments de la marine ou bombardiers. 

En plus d'être très malléable, ce nouveau missile hypersonique peut transporter des ogives nucléaires et enfreindre les boucliers existants de défense antimissile. 

La course à l’hypersonique 

La Russie vient ainsi de rejoindre le club restreint des pays possédant des missiles hypersoniques, dont seuls faisaient partis jusqu'à ce jour, les États-Unis et la Chine. Ces missiles peuvent rejoindre n'importe quelle cible, n'importe où sur la planète. Aucun bouclier ne peut les arrêter.

Le 9 janvier 2015, la Chine avait réussi l'exploit avec son planeur hypersonique "WU-14". Ce planeur est lancé par un missile balistique traditionnel, dont il se détache lorsqu'il atteint la stratosphère. Ensuite il plane dans la stratosphère avant de s'abattre sur la cible désignée. Il atteint la vitesse Mach 10, soit 12,3 km/s. Les moyens de repérage et de neutralisation antiaériens modernes ne peuvent arrêter un tel missile. L'arme peut transporter des ogives nucléaires. Elle neutralise le bouclier antimissile américain.

Le e "X-51" américain a atteint Mach 6. Son nom évoque le mythique X-15. Le "X-51" s'élance depuis un bombardier B-52H, puis est accéléré par un propulseur d'appoint à une vitesse de 4,7 Mach avant d'utiliser son statoréacteur, qui lui permet de maintenir une vitesse de Mach 6 pendant au moins 300 secondes. Il peut aussi transporter une ogive nucléaire et perce également tout bouclier antimissile. 

La France est en train de construire son propre missile hypersonique et rejoindra bientôt le club sélect. En effet, le centre français de recherche aérospatiale Onera élabore actuellement un nouveau type de moteur qui permettra aux missiles de voler à la vitesse de Mach 8, soit à 9.200 km/h.

D'autres pays suivront, puisqu'il est maintenant acquis que pour se prémunir d'une invasion militaire américaine ou autres, vaut mieux posséder l'arme nucléaire et être capable d'atteindre sa cible. 

Sources :

Réseau International : La Russie vient de tester son premier missile hypersonique, 29/10/16
http://reseauinternational.net/la-russie-vient-de-tester-son-premier-missile-hypersonique/#UEHf24LkiCR4X0IV.99

Pravda : La Russie vient de tester son premier missile hypersonique, 18/10/16
http://www.pravdafrance.com/news/defense/28-10-2016/1303774-DEFENSE-0/

Sputnik : La Chine teste avec succès un missile hypersonique, 11/06/15

https://fr.sputniknews.com/defense/201506111016519954/

Les Blogs (24 Heures) : La Russie a testé un appareil hypersonique !, 04/07/15

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site