Philippines

Le chef de l'EI aux Philippines, bel et bien mort

 

Abu dar cnnphDes tests d'ADN prouvent que le dirigeant philippin de l'État islamique, "Abu Dar", est véritablement décédé.

Selon "The Guardian" , Abu Dar avait été déclaré mort en mars dernier après des affrontements dans la ville de Turaban, près de Marawi. «Nos homologues américains ont confirmé sa mort», a déclaré le commandant de l'armée des Philippines à Marawi.

En 2017, Abu Dar était le cerveau des opérations de l'État islamique au Philippines. Il s'était emparé d'une grande partie de la région de Marawi. Après 5 mois de combat acharné, l'armée philippine l'a vaincu et ce sans ambiguïté, le forçant à s'échapper dans les montagnes.