Islamistes

Les guerres islamistes

Boko Haram a lancé une contre-attaque meurtrière au Cameroun, dans la ville de Fotokol, avant d'être repoussé par les soldats camerounais et l'armée tchadienne. Auparavant sur le sol du Nigeria, l'armée tchadienne avait chassé les islamistes de la ville frontalière de Gamboru (voisine de Fotokol).

Dégager les passages frontaliers et les axes de circulation vitaux devient l’un des enjeux de l'engagement militaire tchadien dans la lutte contre Boko Haram. Le commerce est quasiment stoppé à la frontière nigériane. L'axe commercial N’Djamena, Kousseri, Maidiguru est au point mort à cause de la présence de Boko Haram dans la zone de Fotokol et Gambaru.

Sources : Canoe.ca actualités, France 24.

Yémen - Un groupe de combattants sunnites d'Al-Qaida annonce son ralliement à l'État islamique. Cette milice luttera contre les Chiites houthistes qui tiennent l'essentiel du Yémen. Les Houthistes contrôlent Sanaa, les provinces du nord et la ville de Baïda dans le centre du pays. Les États-Unis, le Royaume-Uni et la France ont donc décidé de fermer leurs ambassades. Par contre, pour la deuxième fois en une semaine, un drone américain a neutralisé une cellule d’Al Quaïda.

Sources : La Presse, Le Figaro, Le Monde, RFI.

Syrie - Les localités de Hebbariyé, Tell Raï et Ghaymé ont été reprises aux combattants de l'opposition. L'offensive de l'armée arabe syrienne et de ses alliés dans le triangle entre Kuneitra et Deraa a déjoué le plan de l'opposition de lancer une attaque par le Sud vers Damas.

Lien sur la vue d'ensemble de la guerre civile syrienne, cliquez :

en.wikipedia.org/wiki/Template:

Source : L’Orient le Jour, Wikipedia.

Alep L'État islamique retire ses combattants de plusieurs villages situés au nord-est d'Alep. Le groupe sunnite a cédé du terrain face aux troupes gouvernementales. Il ne s'est pas pour autant retiré de la région.

Source : Le Figaro.

Kobané Après quatre mois d’intenses combats, Kobané repris par les Kurdes, est devenu un champ de ruines.

Source : France 24.

Irak - "Il y aura une contre-offensive terrestre majeure en Irak", a souligné le coordinateur américain de la coalition. "Dans les prochaines semaines, quand les forces irakiennes commenceront la campagne terrestre pour reprendre l'Irak, la coalition fournira une puissance de feu importante en soutien".

Source : Le Journal de Montréal.

Liban - Le Premier ministre souligne l'urgence de soutenir le Liban face à la menace djihadiste. En attendant les armes françaises qui arriveront en avril, les Américains lui envoient 70 obusiers.

Source : L’Orient le Jour.

Jordanie - C’est par la pendaison de deux djihadistes que le royaume jordanien a répliqué à l’assassinat par le feu de son pilote. L’armée de l’air a également bombardé férocement l'EI en représailles.

Le cheikh Abou Muhammad Al-Maqdisi, un des plus influents idéologues du djihadisme, a été libéré. Il était emprisonné pour « utilisation des réseaux sociaux en faveur des organisations terroristes », en l’occurrence le Front al-Nosra. Le roi pense qu'il influencera positivement les éléments salafistes du pays.

Sources : Ici Radio-Canada, Libération, Palestine-Solidarité.

Afghanistan - Un ancien commandant taliban soupçonné de s'être rallié à l'EI a été tué par un tir de drone de l'OTAN.

Source : La Presse.

Libye - L'État islamique actif dans sept villes, mène des attaques dans une douzaine d'endroits. Des djihadistes étrangers affluent du Yémen, de Tunisie, d'Algérie et de Tchétchénie.

Source : La Presse.

Al Nosra, EI, Tunisie, Iran, Yémen, Boko Haram

Syrie

Au sud,  Deraa : Les rebelles progressent grâce à Al Nosra. La grande majorité de l'ouest de la province est hors de contrôle du gouvernement. Les rebelles profitent du fait que les lignes d'approvisionnement de Jordanie sont toujours ouvertes. Source : L’Orient-Le-Jour

Au nord, Idlib - Les combats opposant al Nosra au Hazzm soutenu par les Occidentaux, dans la province d'Alep se sont étendus à celle d'Idlib. Le Hazzm est l'un des derniers mouvements rebelles non-djihadistes au nord de la Syrie. Source : La Voix de L’Amérique

Kobané - L'EI se retrouve à 10 km de la ville. Il se replie. Les forces kurdes syriennes ont repris treize villages et l’État islamique n’offre plus de résistance majeure. Source : Boursorama

Tunisie - Formation d'un nouveau gouvernement  élargi : Outre Nidaa Tounès (86 députés) et Ennahda (69), deux autres partis y sont représentés. Il s'agit de l'Union patriotique libre (16 députés) et d'Afek Tounès libéral, (8 élus). Le gouvernement peut donc compter sur 179 des 217 parlementaires. La Tunisie est montrée comme un exemple de compromis politique et de transition démocratique. Sources : Le Monde, Yahoo! Actualités

Iran - Lancement d’un nouveau satellite d'observation. Il s'agit du quatrième à être envoyé dans l'espace. Pendant ce temps, le parlement iranien a décidé d'examiner une proposition de loi obligeant le gouvernement à reprendre toutes ses activités nucléaires en cas de nouvelles sanctions américaines. Sources : La Presse,  L’Obs, Le Figaro

Yémen - Le mouvement chiite houthi soutenu par l’Iran, oblige les différentes factions politiques à trouver une issue à la crise provoquée par le départ du président. Neuf groupes ou partis ont alors approuvé la création d’un conseil présidentiel de cinq membres. Ce conseil dirigera le pays pendant un an. Des discussions se poursuivent avec le parti islamiste sunnite Islah et avec le parti socialiste yéménite. Sources : Boursorama.  Reuter.

Boko Haram - L'armée nigériane n'a cessé de reculer face aux islamistes. TchadAlors l’armée tchadienne (à gauche) est venue à son aide et après de durs combats, a repris aux terroristes la localité nigériane frontalière de Gamboru. Boko Haram a ensuite mené une contre-attaque meurtrière à Fotokol, localité camerounaise frontalière. L’armée tchadienne a donc rejoint les forces camerounaises dans cette région. Le Tchad dispose d'une armée aguerrie ayant déjà combattu les groupes djihadistes au Mali. Cette guerre prend une ampleur régionale. Le Niger devrait rejoindre le Cameroun bientôt et Paris fournit aux armées africaines carburant et munitions. Sources : La Presse, Le Devoir, Le Monde

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site