L'Ukraine chancelante

 

Ukraine 02

L'Ukraine perdrait environ 20% de son économie, en raison du conflit armé ravageant ses régions orientales industrielles. Chaque jour de guerre lui coûterait entre cinq et sept millions de dollars.

Des soldats russes sans insigne se massent toujours à sa frontière. L’OTAN s’inquiète. Cependant, les autorités Moscovites continuent de démentir leur implication militaire directe. Par contre, le vice-premier ministre russe, Dmitri Rogozine plaisante en disant : « Les chars russes n’ont pas besoin de visa.» 

Il y a un risque de reprise de guerre, entre l'armée ukrainienne et les Pro-russes, dans les prochains mois. Le vice-président américain Joe Biden exhorte les pays occidentaux, de se tenir prêts à imposer de nouvelles sanctions à Moscou.

La politique agressive de la Russie semble être l'une des principales menaces envers l'Ukraine ; les autres étant la corruption, le système inefficace et la crise économique sans oublier la principale, soit : l’incompréhension totale entre Pro-russes et gouvernement ukrainien.  

Les autorités ukrainiennes veulent résoudre tous ces problèmes et atteindre un bon niveau de développement d'ici 2020. Selon le gouvernement, la réforme devrait changer le pays si radicalement dans les cinq prochaines années que l'Ukraine sera alors en mesure de demander son adhésion à l'UE et l’OTAN.

Ukraines 01


Sources : 20 minutes, Le Figaro, Nezavissimaïa Gazeta,  Reuters, Tribune de Genève.

site web internet blog html site

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site