Première grande offensive russo-syrienne

 

Avi

Dernière mise à jour : 17 heures

Quatrième jour de frappes aériennes russes, leurs objectifs à Lattaquié, Idlib, Hama et Homs, sont les colonnes de blindés, les dépôts de carburant, les dépôts de munitions, les centres de commandement et de communication d'al Nosra et de l'EI.

Théoriquement, devrait suivre une offensive terrestre des forces armées syriennes. Alors, les avions russes effectueront des missions de soutien rapproché. Nous assistons probablement en ce moment au début d'une grande offensive des forces militaires russes et syriennes sur al Nosra et l'EI Les raids vont durer « trois à quatre mois » et « s’intensifier », a assuré le président de la Commission des affaires étrangères de la chambre basse du Parlement russe, Alexeï Pouchkov.

Le détachement d’avions déployés par les Russes en Syrie est de 40 avions et 34 hélicoptères. Cela équivaut à celui des membres de la coalition anti-EI, sans les États-Unis. C'est ce qui explique probablement la présence du porte-avions chinois qui pourra relayer les avions russes dans un avenir relativement rapproché. 75 % des bombardements contre l’EI, ont été effectués par l’aviation américaine. 

Le soutien de l'État islamique aux séparatistes chinois Ouïghours a déclenché la réponse de Pékin. Le président Vladimir Poutine et Xi Jinping ont conclu un pacte militaire stratégique de lutte contre l'État islamique. 

Les Russes opèrent à partir de l’aéroport de Lattaquié. Ils peuvent éventuellement utiliser une autre base en Irak et peut-être une en Biélorussie. La coalition anti-EI dirigée par les Etats-Unis dispose de bases aériennes en Turquie, au Bahreïn, aux Émirats Arabes Unis, au Qatar, au Koweït et en Arabie Saoudite. Ils peuvent, en cas de besoin, utiliser les bases aériennes de Jordanie et d’Israël.

La Russie dispose d'un meilleur mécanisme de collecte et de traitement de l’information, grâce à sa coopération avec l’armée syrienne sur le terrain. Dans les opérations militaires, les Russes se distinguent par leurs coups calculés qui se succèdent soudainement et par paliers comme ce fut le cas en Ukraine.

S 400La Russie a-telle fermé les cieux au-dessus de la Syrie, avec le C-400 ?

Le commandant des forces de l'OTAN en Europe, le général Philippe Briydlav a déclaré que la nouvelle infrastructure militaire russe en Syrie crée une zone d'exclusion aérienne. Les missiles anti-aériens russes S-400 et les avions Su-30 sont la plus grande menace pour l'OTAN en Syrie.

Avii

Sources :

Réseau International, Valentin VasilescuLa Russie a créé en Syrie un redoutable système de collecte et de traitement de l’information, 03/10/15

EXAMEN JORDANIE, , La Russie a fermé les cieux au-dessus la Syrie avec le C-400 pour tous les avions étrangers? 03/10/15

 

site html blog internet site web

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site