Idleb, Les forces en présence et ce qui s'en vient 

 

Images 3 4

Il y a 12 points d’observation de l'armée turque, qui ont été fortifiés dernièrement avec des murs de béton.

Face à la pression de l'armée syrienne, les rebelles se sont regroupés en 2 camps principaux, soit le Front de Libéralisation Nationale soutenu par la Turquie et le clan HTS.

Ce dernier considéré comme terroriste par l'ensemble de la communauté internationale, y compris les États-Unis, ses alliés, sans oublier la Turquie. Dernièrement, 6 sous-groupes de HTS auraient de nouveau porté allégeance à al Qaïda.

Alors que HTS est tenu à l’écart des pourparlers d’Astana, le Front de Libéralisation Nationale en est partie intégrante.

Le gouvernement Assad, appuyé par la Russie, l'Iran et le Hezbollah est en processus de récupération totale de son territoire. Dans son agenda, il est rendu à la récupération du gouvernorat d'idleb, en ce moment, sous forte influence turque.

La Turquie est en négociation avec la Russie afin de prévenir une crise humanitaire dans la région d'Idleb, dont elle souffrirait puisqu'elle accueille déjà 2 à 3 millions de réfugiés syriens sur son territoire et Il y a près de trois millions de civils dans le gouvernorat d'Idleb. Forcément, si la guerre s'y amène, la Turquie risque d'absorber encore des réfugiés.

La Turquie est dans l'incapacité de fermer l’espace aérien aux Russes et Syriens, donc elle tente de diminuer la présence des terroristes à Idleb.

L'armée syrienne procédera en deux étapes.

1ère étape, l'élimination des groupes terroristes, HTS et ses alliés. Ceux-ci contrôlent 60% du territoire. HTS pourrait inventer une attaque chimique pour faire en sorte que les États-Unis, la France et la Grande Bretagne bombarde le clan Assad. Mais quand le triumvirat bombarde, on l'a vu dans le passé, ça ne change pas le cours de la guerre et les États-Unis viennent de l'affirmer, ils bombarderaient des sites de fabrication d'armes chimiques.

La Russie pour montrer sa détermination, effectue son plus grand exercice militaire en méditerranée en ce moment. En même temps, l'arsenal américain est prêt pour lancer des tomahawks, s'il le faut.

2e étape, reprendre le 40% du territoire que contrôle le Front National, probablement sans trop faire couler de sang, puisque ce groupe remettrait ses armes lourdes à la Turquie dans un processus de réconciliation.

 

 

site web internet blog html site

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site