Le Pakistan, naissance d'une nouvelle super-puissance

 

1200px pakistan on the globe claimed hatched afro eurasia centered svg

Les Pakistanais exigent le retrait d'Islamabad de la coalition de Riyad

Assistons-nous présentement à la naissance d'une nouvelle puissance mondiale qui défendra dorénavant les intérêts des Musulmans à travers le monde? Le Pakistan, avec le nombre de sa population, sa bombe nucléaire, son économie florissante et sa situation géographique, semble se glisser tranquillement dans un processus qui a le potentiel d'en faire le remplaçant de l'Arabie saoudite à ce sujet.  

En avril 2015 le Parlement pakistanais avait voté à l'unanimité sa non-participation militaire à la guerre saoudienne contre le Yémen. Depuis l'escalade des tensions entre l'Arabie saoudite et le Qatar, la classe politique, les analystes et les médias pakistanais exigent maintenant le retrait politique de leur pays de la coalition militaire saoudienne faisant la guerre aux Chiites du Yémen. Cela intervient après la décision du Pakistan de déployer 20.000 militaires au Qatar.

Depuis la visite de Donald Trump en Arabie saoudite, les tensions augmentent au sein du Conseil de coopération du golfe Persique (CCGP). L'Arabie saoudite accusant le Qatar d'aider les terroristes. Comprendre : le Qatar est trop ami avec l'Iran et les Frères musulmans.

Nous assistons en ce moment, aux premiers pas en politique internationale du Pakistan, autre qu'avec ses voisins immédiats. La nouvelle politique internationale pakistanaise s'appuie sur une économie nationale grandissante. En effet, les investisseurs mettent en avant le potentiel de croissance du pays, mais aussi la stabilité du gouvernement perçu comme pro-affaires et la bonne santé du secteur bancaire. La Bourse de Karachi a obtenu un gain de 30 % en un an. 

La nouvelle route de la soie et la collaboration du Pakistan avec la Chine favorise nettement l'économie pakistanaise. Ce pays est perçu comme une source potentielle de super-performance et de croissance. Le Pakistan n'est pas à la traîne, bien au contraire. 

Depuis tout récemment il a rejoint l’Organisation de coopération de Shanghaï (OCS), structure inter-étatique consacrée aux questions de sécurité et de lutte antiterroriste. Les autres pays membres en sont la Russie, la Chine, le Kazakhstan, le Tadjikistan, le Kirghizistan et l’Ouzbékistan.

Le Pakistan, pays que tous les autres devront dorénavant considérer dans leur politique mondiale future.
 

 

blog site internet html site web

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site