La certitude de la France face à l'Incertitude

Images 5 3Réflexion sur la certitude qu'ont les principaux médias français, sur la qualité de leur nouveau président fraîchement élu et ce presque sans députés, une dizaine tout au plus, venant de d'autres formations politiques. Connu depuis seulement trois ans à peine et issu du milieu financier, il sera le serviteur des grandes banques et des multinationales. Donc il ne luttera pas contre les abris fiscaux, qui détruisent encore plus qu'on ne le pense, le système économique dans lequel nous vivons. Cela n'énerve personne.

Le nouveau président est traité par les médias, comme étant une personnalité sérieuse, contrairement à sa rivale qui elle, à les écouter, est une extrémiste de droite qui fait peur aux gens, même si elle a obtenu à l'élection présidentielle, son meilleur score de tous les temps. Il était quand même préférable pour elle, de ne pas accéder à la présidence maintenant. Car elle n'aurait pas eu le nombre de députés nécessaires et ne l'aurait pas obtenu en juin prochain non plus, malgré qu'elle augmentera sûrement le nombre de ses députés. Sa présidence aurait été instable et elle aurait ainsi perdue toute crédibilité.

Donc, le fait que Macron a une très faible expérience en politique d'à peine deux ans, le fait que son parti «En Marche» soit un jeune bébé sans députés élus, le fait qu'au premier tour, la France était et demeure aussi divisée que les quatre points cardinaux, Macron 25 % des votes, Le Pen 23 %, Filion 19 et Melanchon 19, lui aussi. Le fait que ces quatre formations, plus les Socialistes, lutteront d'arrache pied aux prochaines législatives, afin d'obtenir le plus grand nombre de députés possibles. Ça n'énerve personne. 

Aux législatives de juin, il est certain que Macron n'obtiendra pas 65% des députés. Le Pen ira chercher quelques sièges chez Filion, Macron aussi. Mais Filion demeurera fort. Melanchon ira chercher quelques sièges chez les Socialistes, Macron aussi. Ce dernier risque énormément d'être minoritaire. Filion, Le Pen et Melanchon lui feront une lutte sans merci. Ça n'énerve personne.

Sa politique sera la continuation de la politique d'Hollande, que personne n'aimait. Pourtant, ça n'énerve personne. En prime, il ira chercher des idées et des politiciens autant de Droite que de Gauche. Ça n'énerve personne. C'est vrai que les deux grands partis se ressemblent de plus en plus. Bien ça y est, ils ne feront plus qu'un parti avec toutes les difficultés que cela entraîne pour les unir. Ce qui sera très déstabilisant. Ça n'énerve personne.

Cet homme pourrait être présenté comme un risque énorme que la France prend mais ce n'est pas le cas. Il est présenté comme sérieux. Décidément, la haute bourgeoisie a toujours un tour dans son sac, pour se retourner le plus vite possible et récupérer le vote des électeurs, qui semblent cependant vouloir lui échapper pour la première fois de l'histoire de la démocratie.

Ce qui est certain, les temps changent et la pensée du XXIe siècle s'incruste davantage tous les jours dans le paysage politique et ce à l'échelle planétaire. La défaite des deux grands partis Français en fait partie. Macron continuera de propager la pensée du XXe siècle. Ce qui le mènera directement à l'échec et l'instabilité. Il ne fera donc qu'un mandat. Par contre, la pensée du XXIe siècle continuera son évolution sans Macron, à moins d'un autre revirement. Ce qui est toujours possible venant de la part de la Haute Bourgeoisie qui, elle, est capable de tout, pour conserver le pouvoir et l'argent. 

 

site blog internet html site web

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site