Ukraine et Donbass : Guerre oubliée

Pourquoi cette guerre est-elle oubliée ? Parce qu'elle ne se passe pas comme le voudrait l'Occident et si on en parle pas, ça n'existe pas. 

Map of the donbassLes passeports délivrés par les autorités rebelles des régions de l'Est de l'Ukraine, soit les républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk sont désormais reconnus comme valables par la Russie. Les citoyens qui y résident peuvent désormais entrer et sortir de Russie sans visa depuis le 18 février 2017. Ces mesures sont temporaires, jusqu'à ce que la situation dans les régions de Donetsk et de Lougansk trouve une solution politique sur la base des accords de Minsk signés en février 2015.

Le 11 mai 2014 s'est tenu un référendum d'autodétermination à Donetsk, avec 90% en faveur de l'indépendance de la république de Donetsk. Ce référendum n'est reconnu ni par l'Union européenne, ni par les États-Unis et le procureur général de Kiev déclare cette république « organisation terroriste » (17 mai 2014).

Les autorités de Kiev ont alors lancé une véritable guerre contre ces Républiques qui ont proclamé leur indépendance suite au coup d'état ukrainien de février 2014, ce dernier approuvé par l'Europe et les États-Unis. Résultat, 3 ans de conflits qu'aucun traité de paix n'a pu endiguer, plus de 10.000 morts, une population massacrée, en majorité des ouvriers et des mineurs. On est loin du portrait classique du dangereux terroriste.

Sous le coup de bombardements ukrainiens incessants, les victimes du conflit sont les populations civiles, des hommes et des femmes entre la peur et la survie qui ont tout perdu. Elles nous ressemblent. Leurs villes détruites ressemblent aux nôtres, leurs aspirations aux bonheurs de la vie sont similaires, nous sommes tous des êtres humains subissant des enjeux qui nous dépassent. Comme c'est souvent le cas, ce sont ceux qui n'ont rien demandé qui payent les conséquences d'une géopolitique aux intérêts flous et déshumanisés.

Cette guerre a fait près de 10.000 morts depuis avril 2014 entre rebelles pro-russes et soldats ukrainiens. Depuis le 29 janvier dernier, la situation sur la ligne de contact dans le Donbass s'est aggravée. 

Les leaders occidentaux sont complètement déconnectés de la réalité dans ce conflit, tout comme c'est le cas dans le conflit syrien et dans le non-conflit avec les monarchies du golfe persique.

La  Crimée, ayant choisie par référendum de faire partie de la Russie est par le fait même exclue de cette destruction inhumaine. 

 

Sources :

RT : Moscou reconnaît les passeports des républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk, 18/02/17

Sputnik : Les nationalistes radicaux ukrainiens quittent la station de filtration d’eau de Donetsk, 27/02/17

 

site web internet blog html site

1 vote. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site