Crise ukrainienne

La monnaie nationale ukrainienne chute à son plus bas niveau historique. Le ministre de l'économie démissionne. C'est la deuxième démission retentissante cette semaine après celle de la journaliste et militante Tetiana Tchornovol, chargée de la lutte contre la corruption au sein du gouvernement.

Les combats se sont intensifiés dans l'est de l'Ukraine, provoquant la mort de plus de 40 civils dans la région de Donetsk, dont la capitale a subi des tirs d'artillerie massifs jusque dans le centre-ville, près du fameux stade du Shakhtar.

La localité de Makiïvka, encore épargnée il y a quelques jours, est devenue depuis 48 heures l’un des objectifs stratégiques majeurs de l’armée ukrainienne. Si l’armée ukrainienne réussissait à s’en emparer, elle pourrait achever l’encerclement de Donetsk, ce qui permettrait de couper encore davantage les troupes rebelles, de l’arrière-pays, et donc de toute possibilité de se fournir en armes, en munitions et de recevoir des renforts.

Selon la Garde nationale de l’Ukraine, les militaires ont repris aux opposants le contrôle de la ville d’Ilovaïsk. L'armée ukrainienne évoque des combats de rue dans le centre-ville de Louhansk. Kiev affirme y avoir saisi deux blindés appartenant à une division aéroportée russe.

180 poids lourds russes d’aide humanitaire sont bloqués à la frontière ukrainienne.

Le pays est en grande crise économique et le gouvernement ukrainien réussit de surplus à détruire une partie de l’Est. Tout ça parce qu’il refuse de négocier avec les pro-Russes.

Donetsk 1 

site web internet blog html site

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site